• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Le projet ? Un nouveau restaurant

Le projet ? Un nouveau restaurant - Greg Hurtubise

Je donne un coup de main à mes amis qui sont en train de préparer la grande ouverture de leur tout nouveau restaurant.  Ça sera fait prochainement et ils veulent vraiment s’annoncer en grand.  Alors, pour ce faire, ils veulent une grande bannière pour mettre à l’extérieur et être certains que les gens du coin sachent que le restaurant est officiellement ouvert pour attirer de la clientèle.  Et moi, qu’est-ce que je vais faire ? Je dois m’informer auprès des compagnies d’impression grand format Montréal pour savoir combien ça coûterait en faire faire un spécial, exprès pour le restaurant, ou chercher parmi une panoplie de compagnies à travers la province qui en vendent déjà toutes faites et qui ont, tout simplement, « Grande ouverture » écrit sur la bannière, ou un autre message simple de la sorte.

Ils ont incroyablement hâte et ça se comprend.  Je serais de même à leur place aussi !  Mais, bon, il reste encore beaucoup de travail à faire.  Le restaurant doit encore être peint et les tables et chaises ne sont pas encore achetées.  Le menu est rédigé, mais n’est pas encore imprimé.  Il sera plastifié et placé dans des pochettes, chaque page étant séparées, car les propriétaires vont probablement adapter le menu selon les goûts, les suggestions et le nombre de fois que certains plats sont commandés par rapport à d’autres.  Ceci étant dit, ils veulent maintenir leur vision d’une fusion entre les cultures et les saveurs asiatiques et nord-américaines.  Donc, ils risquent de changer la variété de plats offerts une ou deux fois avant de faire un menu officiel qui demeurera quelques années, au moins.

Leur type de service et de gastronomie sera considéré environ quatre étoiles.  Ils cherchent à servir ceux qui travaillent dans le coin de la Place Ville-Marie, donc des rues Peel à University, et aussi ceux dans les environs de la rue Crescent.  C’est l’endroit par excellence des jeunes qui sont à l’aise et qui profitent de la vie, ainsi que des hommes d’affaires pendant l’heure du dîner.  C’est, en plus, un coin où les touristes ont l’habitude de se promener, car la nuit, cet endroit ne dort pas.  Ils ont très bien choisi l’emplacement de leur commerce et je crois bien que les affaires vont rouler.

Je dois, par contre, faire ma part du travail sinon, ils n’arriveront pas à tout terminer à temps pour la grande ouverture.  Elle aura lieu que dans deux semaines.  On doit y aller pour tout terminer à temps !

 

The author:

author

Vous êtes déprimé, vous cherchez le moral via le web: me voilà! Je suis un coach de vie certifié mais avant tout un grand amoureux de la vie. À travers ce blogue, vous aurez la chance de me lire et de découvrir mon entrain et mon optimisme au quotidien. Alors quand vous allez les blues, ouvrez le Web…et venez me lire. Non, vous ne serez pas déçu!