• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Mes trois fils

Mes trois fils - Greg Hurtubise

Dans ma famille, avoir un fils est une réelle bénédiction. Alors, si on en a 3 comme moi, c’est le comble, car on a une richesse qui ne peut être ni vendue, ni remplacée. Et c’est juste. Nos fils, pour ma femme et moi, sont de véritable richesse. Ce sont non seulement des enfants qui font notre bonheur, ce sont aussi nos amis et des amis qui sont présents à chaque moment de la vie. Nous en sommes fiers, car même s’ils ont fait des bêtises, en grandissant, ils ont acquis beaucoup de maturité. Mais ce qui nous enchante encore plus, c’est leur solidarité. À aucun moment, je ne les ai vu se battre entre eux. Bien sûr, il y a eu quelques disputes, mais jamais ils ne se sont donné des coups. Quand ils étaient adolescents, je les voyais dans leurs chambres. Ils s’entraidaient dans leurs devoirs. Et lorsqu’ils partaient jouer, même si la plupart du temps, on avait des blessés, les trois s’arrangeaient toujours pour ramener le frère qui était touché. C’est à chaque fois la même chose. En tant que père, j’en étais tellement fier que quelque fois lorsqu’ils rentraient avec des bleus à la suite d’une bagarre à l’école ou au soccer, je ne les grondais pas. Cela parce qu’ils me racontent qu’ils se sont entraidés et qu’ils s’appuyaient mutuellement. En ce moment, mes fils prônent toujours cette solidarité. Comme la dernière fois où leur mère avait besoin de leur service pour la déposer et la prendre à sa séance d’injection de juvederm. En effet, ils ont chacun leurs occupations et leurs petits foyers, mais ils se sont organisés pour ne pas laisser leur mère seule. Nous en sommes également fiers parce qu’au début de leur carrière professionnelle, ils ont entrepris d’épargner pour monter leur propre entreprise. Et aujourd’hui, ils ont réussi à mettre sur pied leur compagnie. Et quand je passe les rendre visite, j’apprécie les voir discuter de façon professionnelle. Je suis content d’eux parce que la solidarité, ils l’ont eu tout au long de leur vie et ils ne l’ont jamais perdu.  Ils s’aiment et c’est l’essentiel. Ils se sont appuyés dans tout ce qu’ils ont fait, mais dans tout ça, ils n’ont pas oublié leurs parents. Ils sont ma réussite et ma richesse. En ce moment, ils ne sont plus à la maison, mais je peux encore ressentir les rires et la bonne humeur que chacun d’eux dégageait, quand je rentre dans leur chambre.

 

The author:

author

Vous êtes déprimé, vous cherchez le moral via le web: me voilà! Je suis un coach de vie certifié mais avant tout un grand amoureux de la vie. À travers ce blogue, vous aurez la chance de me lire et de découvrir mon entrain et mon optimisme au quotidien. Alors quand vous allez les blues, ouvrez le Web…et venez me lire. Non, vous ne serez pas déçu!