• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Une semaine active

Une semaine active - Greg Hurtubise

Ma femme se plaignait souvent du fait qu’elle s’ennuyait lorsqu’elle reste toute une journée à la maison, sans les enfants. Alors, je me suis demandé comment elle pourrait tenir toute une semaine sans eux. Les enfants ont pourtant bien le droit de partir en vacances, surtout après plusieurs mois de travail et d’études. Nous les avons donc envoyé voir la mer, ils l’ont bien mérité. Après les avoir déposés à l’aéroport, je me suis creusé la tête pour penser à la manière d’aider ma femme à se distraire pendant ces sept jours. Il fallait bien imaginer quelque chose de créatif et d’intéressant. J’ai fait une liste de plusieurs activités que nous pourrions pratiquer ensemble. Je suis même parvenu à dresser un planning. Ensuite, je me suis dit que ce n’était pas assez suffisant et tentant. J’ai fait le tour de la maison pour trouver des idées et là, j’en ai trouvé une. Je suis monté voir ma femme en lui disant de se préparer pour une semaine très active. Ce que je lui ai proposé : refaire toute la décoration de la maison. Je lui ai expliqué que cela ne pouvait être que bénéfique vu qu’elle sera occupée à transformer notre foyer. Elle était tout de suite partante. Nous avons commencé par changer la position des meubles, puis à peindre quelques parties de la maison. Tout a été modifié : les nappes de table, le grand tapis qui se trouvait en bas, et même le rideau qui se trouvait dans le grenier. Au sixième jour, je me suis rendu compte que nous avons réalisé un incroyable travail. La maison était complètement méconnaissable. C’était vraiment fascinant, même un designer n’aurait pas fait mieux. Et le plus surprenant, c’est que nous nous sommes bien amusés en procédant à toutes ces modifications. Au retour de mes enfants, ils ont failli ne pas reconnaitre leurs chambres. Toutefois, j’ai remarqué que ce grand changement leur a beaucoup fait plaisir. Ma femme, quant à elle, était à la fois contente et satisfaite. Mais j’ai aussi remarqué qu’elle avait une tâche rosacée sur le menton. Elle m’a dit qu’avec l’âge, sans doute, c’était de la couperose qu’elle regardera chez le dermatologue demain. Par ailleurs, avec le changement apporté, elle non plus n’avait pas imaginé à quel point nous avons travaillé pour arriver à un tel résultat. J’admets que pour une semaine de travail, c’était plutôt réussi. Je lui ai proposé de procéder à ce genre de modification au moins une fois dans l’année. Les enfants ont aussi demandé à y être impliqués pour les prochaines fois. Pour cette fois, j’étais d’accord avec le fait que pour faire mille pas, il faut commencer quelque part.

 

The author:

author

Vous êtes déprimé, vous cherchez le moral via le web: me voilà! Je suis un coach de vie certifié mais avant tout un grand amoureux de la vie. À travers ce blogue, vous aurez la chance de me lire et de découvrir mon entrain et mon optimisme au quotidien. Alors quand vous allez les blues, ouvrez le Web…et venez me lire. Non, vous ne serez pas déçu!